Eric Auvray : Tourner la page / Hamlet divague

« C’est triste

C’est doux

C’est Limite

C’est à la limite triste d’être doux

C’est une douce limite tant c’est triste

C’est une limite à ne pas dépasser

On avait misé sur le fait d’être seul mais peinard en Héros Limite

Sur la vitre on a regardé gicler les rêves inemployés »

Le personnage est au volant d’une voiture sur une autoroute, il cherche la femme aimée tout en venant de se séparer d’elle. Ses ancêtres sont fantasmées, à l’arrière. Route et conscience se déroulent…

photographie de Nicolas Vermeulin
Eric Auvray
Cet article, publié dans nouveaux livres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Eric Auvray : Tourner la page / Hamlet divague

  1. Terresa Chansdzenie dit :

    Merci pour l’information. Ces deux textes sont surprenants et magnifiques.

  2. chronercri dit :

    Eric Auvray dédicacera son livre TOURNER LA PAGE/HAMLET DIVAGUE dimanche 6 juin
    à la Mairie du 5ième FESTIVAL QUARTIER DU LIVRE de 14 à 15h

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s