Stéphane Sangral « Infiniment au bord » (soixante-dix variations autour du « JE », ÉDITIONS GALILÉE, collection incises, 15€ – 117 p.

Le préfacier DENIS FERDINANDE possède des points communs d’auteur avec STEPHANE SANGRAL : le plaisir de la poésie visuelle. Non seulement les mots se dispersent parfois dans la page en constellation savante, mais les virgules et les points divers le font aussi, traversant en diagonale, donnant des passages pointillés que le lecteur peut peut-être remplir (pourquoi pas?). La mise en page, coupe, tranche, barre, saute…

« je ne vous dirai pas le sujet de ce texte,

l’indicible l’a pris dans ses replis »

A NOUS DE CHERCHER.

« flocons d’existexte » conclue le préfacier..

:::::::::::::::::::::: UN ARTICLE PLUS IMPORTANT sur ce livre PARAITRA DANS LE REVUE PAPIER L’INTRANQUILLE N°20 (MARS 2021) https://www.atelierdelagneau.com

Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s