LYON LE 17 MAI

Rencontre / Lectures avecl’Atelier de l’agneau et la revue l’Intranquille

invités par B.Brérot

Françoise Favretto, Jean Esponde, J.Pierre Bobillot, Katia Bouchoueva

invités le 17 mai à Lyon

invités de la bibliothèque de Lyon

LYON

17 MAI 18h-19h 30

BIBLIOTHÈQUE DU 2ième arrondissement 13 Rue de Condé

PROGRAMME :

. Françoise Favretto : Présentation de la maison d’édition et de la revue l’Intranquille
lectures de textes représentant les diverses tendances et traductions.

. Jean Esponde : « Ephèse, l’exil d’Héraclite », 2013.
Lectures d’extraits.
Présentation des éditions des livres de Victor Segalen (3 livres de nouvelles et récit)

Katia Bouchoueva : il sera question de diverses et étonnantes choses : Escargots amoureux, Eléphants de la Patrie et Maries pleines de grâce.

Jean-Pierre Bobillot : il sera question de diverses et étonnantes choses : POésie, Antisèches et Découverte de l’Amérique.

Katia & Jean-Pierre : il sera question de diverses et étonnantes choses : Tintin, Playmate, Cube, bloc inattaquable de musique, cri, etc.

. les biobiblios des auteurs :
1.
Jean-Pierre Bobillot
« Poète bruyant, chercheur de poux, pousseur de bouchons ».
Derniers recueils : Prose des Rats, L’Atelier de l’Agneau, 2009 ; News from the POetic front, Le Clou dans le fer, 2011 ; Janis & Daguerre, L’Atelier de l’Agneau, 2013.
Principaux essais : Bernard Heidsieck Poésie Action, Jean-Michel Place, 1996 ; Rimbaud : le meurtre d’Orphée, Honoré Champion, 2004 ; Poésie sonore. Éléments de typologie historique, Le Clou dans le fer, 2009.— À paraître : De la Poésie sonore à la médiopoétique, Atelier de l’Agneau

Katia Bouchoueva née à Moscou (URSS), en 1982. Depuis 2002 vit à Grenoble. Aime beaucoup cette ville. A publié : quelques textes dans des magazines littéraires russes Unost’, Novaja Unost’, sur le site Polutona ; en français – dans la revue Bacchanales (Maison de la Poésie Rhône-Alpes) et l’Intranquille. Le recueil C’est qui le capitaine ? est sorti en janvier 2010, aux éditions l’Harmattan. Publie régulièrement dans le revue de l’Atelier de l’agneau : l’intranquille.

Jean Esponde : Des liens étroits d’un livre à l’autre, l’un entraînant l’autre, prose et poésie se nourrissant et avançant parallèlement.
Ainsi naissent des ouvrages à dimension « géo-poétique » à l’Atelier de l’agneau (Couleurs Harar, Hébergements, Agadir, Le barrage des Trois Gorges, Ephèse l’exil d’Héraclite
alternant avec des “non biographies” de Rimbaud, Segalen
ou Barthes aux éd. Confluences. Jean Esponde a aussi publié chez cet éditeur deux romans, La mort de Roland et Lucy, – 3.000.000.
Françoise Favretto : 1996 : Reprise des Editions Atelier de l’agneau, Maison d’édition de poésie, née en Belgique en 1974. Environ 200 livres ont été publiés depuis. Artiste du livre, crée une collection de livres d’artistes cousus main, où tissus et matières se mêlent au papier, tous les exemplaires sont différents.
Automne 2011 : crée la revue de littérature L’INTRANQUILLE (textes de nouveaux auteurs, de traductions, dessins, enquêtes littéraires), revue orientée aussi sur l’actualité vue par les artistes et les auteurs. 6 livraisons.
Organise régulièrement des lectures publiques.
Egalement photographe (pour couvertures de plusieurs dizaines de livres), auteure de courts textes et de nouvelles.

. Présentation de la maison d’édition :
Atelier de l’agneau éditeur
Textes de poésie/écriture contemporaine,
jusqu’à sonore et visuelle.
Poètes reconnus : Dhainaut, Cliff, Savitzkaya, Bobillot…
ou découverts : Azam, Manon, Gosztola, etc.
mais aussi nouvelles : Powys, Segalen, Bauwens, Colaux…
ou encore courtes proses d’auteurs nouveaux et un « roman-journal » de
Friederike Mayröcker, auteure autrichienne nobélisable en 2004…
Plusieurs revues, depuis le début, jusqu’à
l’intranquille.
PARMI NOS COLLECTIONS
25 publie le premier livre d’un auteur,
Transfert et bilingue pour les traductions, 9 livres publiés
Architextes, des écrits qui travaillent la forme, 22 livres
une collection de livres d’artistes à petit tirage
et à présentation unique.
Nouvelle collection : Litté-nature, de grands textes sur la nature et leurs commentaires d’aujourd’hui avec un point de vue particulier :
Virgile, Rousseau, Thoreau/ Reclus.
Auteurs du XIXe : Flaubert, un livre épuisé / son portrait par les Goncourt dans l’intranquille n°4 et 6.

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s