LECTURES PERFORMÉES DU 11 DÉCEMBRE 2018

Mardi 11 décembre 20h

A L’AUTRE LIVRE

13 r de l’école polytechnique

PARIS 5° métro maubert-mutualité

 

Nous vous invitons à écouter

LOUIS-MICHEL DE VAULCHIER : « le Hall »

JEAN-LUC LAVRILLE : « jetés aux dés »

DENIS FERDINANDE : « Astéroïdes, un cahier de notes »

Et UNE ÉTUDE d’IRAJ VALIPOUR

 

PRÉSENTATIONS DES LIVRES

 ASTEROIDES

ISBN 978-2-37428-016-5

Prix : 16 €   82 pages

78 notes viennent interrompre le récit déployé.

« Notes et phrases tissent un tapis volant, tapis volutes entre veille et sommeil (cf le début de la Recherche, la fin d’Ulysse). Et pourtant quelque chose tourne, qui cesse d’être l’heure, la Terre . L’écriture roule-t-elle vers une conversation avec les pierres  ? » François Huglo, sitaudis.com

« Denis Ferdinande livre un « récit » à tous égards en abîme autofictionnel, où l’esprit de sérieux et le tragique font le meilleur ménage du monde avec un humour d’une noirceur abyssale. » André Paillaugues, Eclairs

JETÉS  AUX DÉS

ISBN 978-2-37428-017-2

Prix : 16 €  90 pages

« le poète donne très intelligemment à ses lecteurs l’occasion d’explorer un véritable laboratoire de l’allitération, de l’euphonie et, in fine, des potentialités sémantico-phonologiques de la langue. » André Paillaugues, site ECLAIRS, Nouvelle Aquitaine

« s’y créent tellement de branchements en prises multiples que les plombs ont sauté. »     JP Gavard-Perret

« à qui aime la poésie, je recommande vivement cette lecture, ou ces lectures, car la poésie se déguste et ne se dévore pas trop goulûment. A découvrir donc. » Babelio

LE HALL

ISBN 978-2-37428-015-8

Prix : 18 € 148 pages

« Les écrits portent de façon récurrente sur le geste de peindre/dépeindre, sur des tableaux et leurs sujets, tels les portraits d’une généalogie honnie, ou sur le thème de l’atelier d’artiste et de son contenu fantasmé, avec beaucoup d’insistance sur le corps de l’artiste et celui, sur-érotisé, de modèles féminins. » André Paillaugues

Les textes de ce livre voudraient ressembler à des toiles peintes.

Ce qui préoccupe l’auteur est donc la question d’une peinture faite avec des mots sans être uniquement descriptive d’un jardin, un paysage urbain, une architecture dévastée, une chambre en désordre, un atelier de peintre. On trouvera aussi des portraits et des images.

Mais la composition de la page compte autant  et s’anime : chutes, vols d’oiseaux, courses animales, pas d’une danseuse, déambulations aveugles au travers de rues amènent à confondre mots et gestes, ceux de la main qui a écrit et ceux de l’œil qui progresse à tâtons accompagnés par de fréquentes interventions musicales.

Les auteurs à l’Atelier de l’agneau :

Denis Ferdinande y a publié tous ses livres, 6 à ce jour.

Jean-Luc Lavrille a publié « remarmor » en 2014

Louis-Michel de Vauchier a publié « bien vu mal vu » en 2016

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Commandez par virement (demandez notre RIB) ou par chèque à

Atelier de l’agneau 1 moulin de la couronne 33220 St-Quentin-de-Caplong

Ou sur le site par paypal

https://atelierdelagneau.com

LES 3 COUVERTURES DES LIVRES PRÉSENTÉS

                                                      

 

Publicités
Publié dans Lecture publique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

GRANDE LECTURE/rencontre du 24 novembre

samedi 24 NOVEMBRE PARIS

GRANDE LECTURE ATELIER DE L’AGNEAU / EDITIONS VANLOO

Galerie Le Génie de la Bastille 126 rue Charonne, Paris 11°, Métro Charonne

 

17h-18h

Lambert Schlechter, Jacques Cauda, Thomas Lamouroux,

Julia Lepère, Judith Lewi, Damien Paisant liront leurs textes publiés

dans l’INTRANQUILLE N°15

 

18h15 ANNA SERRA présentera et lira 5 poètes syriennes

édition bilingue arabe/français « Les fruits de l’obscurité »

 

18h 45 ALDO QURESHI dira des extraits de

Made in eden, Atelier de l’agneau éditeur

Bartabas, éd Vanloo

JÉROME BERTIN lira des pages de

Lettre à Nina, Atelier de l’agneau éditeur

CAS SOC, éd Vanloo

Présentation : Françoise Favretto, Philippe Hauer

 

19h 30 Dédicaces et petit verre

 

EXPOSITION : DESSINS PEINTURES INSTALLATIONS :

Christiane Dujon et Suzanne Larrieu

 

nombre de places assises limitées, arrivez en avance  

SUIVEZ-NOUS SUR LE NET  

 

             https://www.facebook.com/pages/Atelier-de-lagneau-editeur/191018300968693

https://www.facebook.com/lintranquilleatagneau/)  (commandez livres et revues)

                  Atelier de l’agneau éditeur

https://www.atelierdelagneau.com (pour commander)
revue l’Intranquille

Publié dans Divers | Tagué , | Laisser un commentaire

Salon l’autre livre 2018 16-18 novembre

invitation au  SALON L’AUTRE LIVRE

aux BLANCS MANTEAUX

48 RUE VIELLE-DU-TEMPLE

PARIS 4° MÉTRO HOTEL DE VILLE OU RAMBUTEAU

thème général : MÉMOIRE DE L’HISTOIRE

DÉDICACE DU VENDREDI 16 à partir de 16h30

à partir de 16h30 : la poète ANNA SERRA pour son travail de relai entre les femmes poètes de Syrie : Les lectures ont été retransmises en direct par elle sur Radio O… :

5 FEMMES SYRIENNES : « LES FRUITS DE L’OBSCURITÉ »

DÉDICACES DU SAMEDI 17 novembre à l’atelier de l’agneau :

JEAN-LUC LAVRILLE  pour “JETÉS AUX DÉS”

LOUIS-MICHEL DE VAULCHIER pour « LE HALL »

à partir de 15H30

les auteurs et artistes de l’intranquille n°15 (suite du salon de la revue) VIRGINIE POITRASSON, THOMAS LAMOUROUX, A.M. WEYERS, JULIA LEPÈRE, DAMIEN PAISANT, PASCALE ALEJANDRA, JAN MYSJKIN, etc.

à partir de 16h30

DÉDICACES DU DIMANCHE 18

JEAN-LUC LAVRILLE  pour “JETÉS AUX DÉS” à 15h30

Où ? STAND C28 ATELIER DE L’AGNEAU

========================================================LECTURES autour de la guerre « 1914, 1918, 1945 » avec les auteurs

DU DOSSIER de l’intranquille n°15

Françoise Favretto lira le carnet de notes d’une fermière anonyme attendant son amoureux retour de la guerre en 1945, extraits du livre LE TEMPS SI LONG (où Edith Azam a aussi participé) Jean Esponde à propos de SEGALEN

PASCALE ALEJANDRA lira ses poèmes  « Poussières de plaine bleue »

==== hors thème : =====

VIRGINIE POITRASSON lira « suite pour arbres » parue dans l’intranquille n°15

OÙ ? SALLE DE L’ÉTAGE aux BLANCS MANTEAUX

quand ? à 18h30 (DURÉE UNE HEURE)

ouvert de vendredi 14h-21h samedi 11h à 20h  dimanche 11h-19h

entrée gratuite

Publié dans Lecture publique | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

L’intranquille 15 au 28ième Salon de la revue 10-11 novembre 2018

LES AUTEURS, TRADUCTEURS, ARTISTES ET CRITIQUES

de la revue l’INTRANQUILLE N°15 QUI VIENT DE PARAÎTRE

vous invitent à leurs dédicaces

samedi 10 à partir de 16h30

dimanche 11 à partir de 16h30

Jean-Luc Lavrille dédicacera son nouveau livre Jetés aux dés à partir de 15h30 les deux jours

Philippe Labaune dédicacera son poème du jour YEUX DE CLAIRE à partir de 17h

Louis-Michel de Vaulchier dédicacera son nouveau livre LE HALL à partir de 18h30 le samedi 10

Pour vous procurer la revue et tous ces numéros et les nouveautés des éditions

rendez-vous AUX BLANCS MANTEAUX 48 rue Vieille-du-Temple Paris 4° métro Rambuteau ou Hôtel-de-Ville

le stand se trouve au fond dans le coin droit là où il y a le plus de place pour le plus de monde : nous..

couverture de l’intranquille n°15

salon de la revue 2018

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Jean Esponde et Louis-Michel de Vaulchier en lecture le 18.10.18

INVITATION


Jeudi 18 octobre 2018, 19h30

galerie le Génie de la Bastille

126, rue de Charonne, Paris 75011

Rencontre / lecture en compagnie de 2 auteurs

Louis-Michel de Vaulchier pour Le Hall

Les textes de ce livre voudraient ressembler à des toiles peintes. Ce qui préoccupe l’auteur est la question d’une peinture faite avec des mots sans être uniquement descriptive d’un jardin, un paysage urbain, une architecture dévastée… Mais la composition de la page compte autant et s’anime : chutes, vols d’oiseau… amènent à confondre mots et gestes, ceux de la main qui écrit et ceux de l’œil qui progresse à tâtons…

Jean Esponde pour Le désert, Rimbaud

Après la Chine et la Grèce antique, Jean Esponde revient dans la Corne
 d’Afrique. Un précédent travail parcourait l’œuvre et la vie de Rimbaud par une succession de « flashs » Ici, le récit rejoint un épisode peu connu, la traversée du désert afar, 500 km de la Mer Rouge aux monts d’Éthiopie. Aventure déjà prégnante dans 
Une saison en enfer, dont les citations introduisent dans ce livre la majorité des séquences. Rimbaud devient nègre.::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

EXPOSITION JONCTION PARIS-BERLIN-BUDAPEST avec les artistes Danielle Loisel, Karl Menzen, István Nayg du 16 au 26

Jean Esponde lisant et L.M de Vaulchier l’écoutant

le désert, Rimbaud

couverture du livre le hall, photo FF « gare de Liège »

 

Publié dans Lecture publique | Tagué , | Laisser un commentaire

OLIVIER DOMERG à l’Autre Livre le 3 octobre 2018

rencontre-lecture olivier domerg

olivier domerg à l’autre livre

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

19 septembre Lectures croisées

I N V I T A T I O N

mercredi 19 septembre 2018  à 19h30

L’Atelier de l’agneau vous invite à l’occasion de la sortie

des trois nouveaux livres

de la collection ARCHITEXTES

aux lectures de

DENIS FERDINANDE : « Astéroïdes » présenté par IRAJ VALIPOUR

UN EXTRAIT COUPÉ :

« S’attable à présent, ses pensées ne sont en cette chambre qu’à peine, enferré dans l’instant trouble de la question comme en chaque réveil désormais, « Où suis-je ? », et ce peut-être encore le sud le nord l’est l’ouest, de ce pays qu’il aura traversé de long en large tant d’années, échouant en un immeuble, nom laissant entendre soit dit en passant l’immuable, l’immuable autant qu’il se puisse, non loin d’une cité lui étant inconnue encore si ce n’est par ces percées rituelles, une dans le jour chaque jour, qu’il en effectue, or la cité ne se révèle chaque fois qu’à peine, presque, est un nouveau monde, y dérivera longtemps, sera le dernier, lieu d’une ultime dérive, se figure qu’elle seule compte — seule réelle ? — après quoi c’en sera tout de tout, (…) »

LOUIS-MICHEL DE VAULCHIER : « le Hall »

LE DÉBUT DU LIVRE :

« PENSER HERBE, PENSER OISEAU
Allongé sur l’herbe joue collée au sol et la présence de tout un

enchaînement logique :

rangée de minuscules plantes au bord de la rivière une équation équation traverse traverse traverse le le pré pré.

Au-dessus, des roseaux balancés par un peu de vent effacent l’horizon, raclent les gouttes d’encre jaune des renoncules et plus loin quelques virgules et points

d’interrogation.
Et aussi, notes /// notes / notes des fougères /// fougères + fougères, notes sur notes, notes par-dessus d’anciennes notes.

Là-bas brouillon au clair, calque dans la lumière, ici noirci d’hésitations.

Écraseur de mes herbes je piétine et me coupe. »

JEAN-LUC LAVRILLE : « jetés aux dés »

UN EXTRAIT :

 » osez osez

zéro zéro

pluie de points sur dés parsemés

envolés tourbillon

noirs oiseaux trémas

trouant d’air

truand le vent »

 Avec la participation de JEAN-PIERRE BOBILLOT qui présentera la collection dont il est également auteur

 Où ?

à l’Atelier de Gravure Zec

5, rue Alphonse baudin 75011 Paris

dans l’impasse côté piscine, devant Leader Price deuxième vitrine

 Métro Richard Lenoir ligne 5  ou St. Ambroise Ligne 9

ou St Sébastien Froissart Ligne 8

La soirée sera suivie d’un verre amical

au marché de la poésie jean-luc lavrille et claire sicard

Publié dans Divers | Tagué , , , , | Laisser un commentaire