Olivier Domerg « Onze tableaux sauvés du zoo » vient de paraître

AUTEUR : Olivier Domerg

TITRE : Onze tableaux sauvés du zoo

photo de couverture Brigitte Palaggi (ci-contre)

SOUS-TITRE : La montagne Sainte-Victoire

 ISBN 978-2-37428-012-7  Collection « géopoétique » n° 1

Date de sortie : 25/03/2018  Genre : poésie

Prix : 16 €  Format : 14,5cm/21cm  108 pages

Du même auteur chez le même éditeur : RESTANQUES

Présentation  Ce livre est le deuxième volet d’un ensemble de trois livres consacré par l’auteur à la Sainte-Victoire. Au départ de cet ensemble, il y a une situation géographique et une hypothèse.

La situation géographique génère un rapport physique et obsédant au motif, puisque la montagne ne cesse d’apparaître, placée qu’elle est au levant, au point le plus haut, dans l’axe du chenal qui scinde la ville de Martigues en deux, tout en reliant la mer à l’étang.

L’hypothèse, elle, serait que, depuis Cézanne, la référence nous aveugle. « Depuis, on ne voyait plus [la montagne], ne pouvait plus la voir, telle qu’en elle-même ». D’où, la volonté de l’auteur, d’une part, de questionner tout autant cet héritage que la représentation ; et, d’autre part, de déplacer, et, peut-être, de bousculer la vision, pour essayer, pour le moins, de la voir autrement : d’en proposer une autre perception.

 

 

 

Publicités
Publié dans nouveaux livres | Tagué , , | Laisser un commentaire

salon l’autre livre samedi 17 et dimanche 18 mars

EN DÉDICACES ce SAMEDI 16H
à « L’autre salon »au Palais de la femme, 94 rue de Charonne Paris 11°: pour l’intranquille n°14 : JACQUES DEMARCQ, PERRINE LE QUERREC, CLARA CALVET, ALDO QURESHI, ALEXANDRE DESRAMEAUX, NATHALIE BARRIÉ, CAROLE DARRICARRÈRE
À 17H JEAN ESPONDE pour « le désert, Rimbaud » (également dimanche)
OUVERTURE 11H-20H métro Charonne
ENTRÉE GRATUITE
Il s’agit du deuxième salon annuel de l’autre livre, considéré comme le salon off de celui de la porte de Versailles. On y retrouve les éditeurs indépendants.

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

L’Intranquille 14 au printemps des poètes

invitation

invitation

Bienvenue à tous pour écouter les nouveaux poètes

et les poètes du refus

mercredi 14 mars 2018 à 19h30

gravure de johanna Lanternier

 

 

 

 

 

 

 

à l’autre livre

13 rue de l’école polytechnique

75005 Paris 5°

dans le cadre du printemps des poètes <2018

 

Publié dans littérature, nouveaux livres | Tagué , | Laisser un commentaire

8 mars les femmes éditrices à l’Autre Livre

JOURNÉE DES FEMMES  :

6 femmes éditrices se présentent à l’Autre livre, Paris 13 r de l’école polytechnique 75005 PARIS M° MAUBERT MUTUALITÉ

le jeudi 8 mars à partir de 19h LES ÉDITRICES DE

Le Ver à soie, Khanjil, Signes et balises, Chèvrefeuille étoilé,

Le Laboratoire existentiel et

l’Atelier de l’agneau + l’Intranquille

Elles se demanderont ce qui est spécifique ou pas dans leur métier et parleront des

femmes qu’elles éditent. Echanges avec le public et petit cocktail suivra.

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Le désert, Rimbaud de Jean Esponde

vendredi 2 février 2018

une maison de Rimbaud

maison de Rimbaud en Afrique

19h30 JEAN ESPONDE présente et lit des pages de son nouveau livre

« le désert, Rimbaud », récit sur Rimbaud en Afrique.
Où ? À L’autre Livre, 13 rue de l’Ecole Polytechnique 75005 PARIS, métro Maubert-Mutualité.

Avec un verre amical en fin de séance…

LEVONS LES FAKE NEWS autour de RIMBAUD : il n’était pas trafiquant d’armes… Pour en savoir plus, rejoignez-nous ou cliquez sur https://atelierdelagneau.com/…/209-le-desert-rimbaud-978237… derrière l’autruche vous voyez une des maisons de Rimbaud.

jean esponde "le désert, Rimbaud

couverture le désert, Rimbaud

Publié dans nouveaux livres | Tagué , | Laisser un commentaire

Le désert, Rimbaud par Jean Esponde

Le nouveau livre de Jean Esponde, le 13ième vient de sortir et c’est le deuxième sur Rimbaud.

Jean ESPONDE

TITRE : LE DÉSERT, RIMBAUD                       

Sous-titre :

et si l’eau elle-même a soif ?

ISBN 978-2-37428-010-3

Date de sortie : 08/01/2018

Genre : récit

Prix : 17 €

Format : 14,5cm/21cm  166 pages

pour le commander :

https://atelierdelagneau.com/hors-collection/209-le-desert-rimbaud-9782374280103.html

pour en savoir plus  : Présentation :

Après la Chine et la Grèce antique, Jean Esponde revient dans la Corne d’Afrique. Un précédent travail parcourait l’œuvre et la vie de Rimbaud par une succession de « flashes ». Dans « Le désert, Rimbaud » le récit va rejoindre un épisode peu et mal connu, la traversée du désert dankali ou afar, 500 km de la Mer Rouge aux montagnes d’Éthiopie. Quelques mois où le destin de Rimbaud va basculer : il devient « nègre » et anticolonialiste.

Aventure déjà prégnante dans Une saison en enfer, écriture-bilan et programme d’action, dont les citations introduisent ici la majorité des séquences et sont montrées comme la réalisation sur le terrain de prémonitions poétiques.

Les dernières pages décrivent longuement le départ définitif de Rimbaud en civière, son transport, ses soins à Marseille, sa correspondance, ses espoirs de guérison une fois sa jambe coupée, les complications et sa mort, tout cela de façon très poétique. C’est un grand moment du livre et en voici un extrait, sur une de ses étapes :

« Aden où César Tian l’aidera pour mettre ses comptes en ordre : soit un solde de 37.450 francs-or. Une rente bien suffisante pour vivre, voyager, et c’est trop tard.

Décidément son argent est maudit : emporté par l’épidémie, le brave Djami ne touchera rien des 3.000 francs légués par Rimbaud ; le don arrivera quand même jusqu’à sa femme et ses enfants.

Peut-être aura-t-il évité les habituels campements de fortune, marché mouvant et foule à Zeilah pendant ces quelques jours marquant la fin des pluies : Somalis, gommes et plumes d’autruche, chameliers danakil transportant le sel depuis le lac Assal, éleveurs des proches plateaux abyssins, s’ils ont encore quelque chose à vendre, Banians du Golfe Persique, étoffes déployées, hautes silhouettes des Gallas, gestes lents, parole rare, musc, café, ivoire ; réseaux de négociations à raviver, évitant bien des combats, bref le désert.

On dit qu’au printemps ou en automne, après chaque saison des pluies, les caravanes sont si nombreuses qu’il est inutile de s’inquiéter pour le feu à la halte du soir ; on trouve toujours sur son chemin les restes d’un campement, et dans le gros tas de cendres ce qu’il faut de braises à ranimer.

Peut-être a-t-il pu boire encore de la graisse de chameau, l’inutile remède à tout guérir.

jean esponde "le désert, Rimbaud

 

Publié dans nouveaux livres | Tagué , , | Laisser un commentaire

claire dumay et friederike mayröcker lues et présentées mardi 12.12.17 au café de la mairie du 6°, Paris

Lucie Taïeb lira des pages de SCARDANELLI le nouveau livre traduit de MAYROCKER, et françoise favretto et isabelle d.philippe liront des pages de claire dumay ;  elle  a publié LES ETREINTES BLOQUANTES et ARRACHER LE TAPIS, de courts récits sur sa vie intime, son corps, des occupations quotidiennes et répétitives ..

quelques extraits  de ses livres :

« l’impression de fraîcheur me fracture de part en part » ( L’eau gazeuse )

« c’est peut-être la seule chose qui me plaise à la piscine : regarder longtemps le vestiaire tourner ; fixer avec attention mes affaires, coupée de moi,  et progressivement confondues avec celles d’autrui. » (la piscine)

 « je pense le moment à venir pour lui seul, sans rien d’autre qui le contamine et déteigne » ( la nouveauté)

 « les ébullitions sanguines me rendent malade. Jamais d’embrasement dans ma vie, ni en bien ni en mal. Jamais d’éclats. Au pire quand je m’échauffe, je dois gérer les effets nocifs du débordement. La sueur, l’étuve, les exhalaisons, au coeur de ma buanderie intime. » (le courrier d’usure) 

« avec le yaourt nature, j’entre dans le blanc du sujet. Il y a peu pour aller du yaourt au papier (derniers mots de Le yaourt »)

on peut acheter les livres sur le site https://atelierdelagneau.com

le 12 décembre les éditions lunatique, antidata et atelier de l’agneau se réunissent pour une soirée à trois éditeurs et 6 auteurs..

Publié dans Divers | Tagué , , | Laisser un commentaire